Dark-rock


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eths

Aller en bas 
AuteurMessage
Amylee4ever
Admin
avatar

Nombre de messages : 190
Localisation : au plus profond de mon coeur
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Eths   Mer 14 Déc à 4:17




Biographie==>

C'est sous un beau jour de mars '99 qu'eths voit le jour à Marseille suite au split de trois groupes régionaux :
- "Shockwave"
- "X-Krutia"
- "Melting Point"

Mais l'aboutissement ne fût pas sans mal et les prémisses d'eths remontent plus loin dans le temps:

Tout commence en 96 quand Staif et Greg font leur début dans la formation "What's the fuck?". L'année qui suit Candice intègre le groupe et se rebaptise "Melting Point" pour une aventure qui durera deux ans.
Nous voici donc en 99, année phare pour les futurs "eths", car Guillaume, le batteur de Shockwave, quitte son groupe.
C'est sous l'impulsion du collectif marseillais "Coriace" que le quintet actuel se rencontre : en effet, Guillaume rejoint Candice, Greg et Staif tandis que Roswell, alors bassiste chez X-Krutia, ne prendra part à l'aventure que 6 mois plus tard quand Sandro, le bassiste originel, décide de céder sa place. De là tout s'enchaîne assez vite: le groupe, portant toujours le nom "Melting Point", donne son premier concert au Théatre de verdure à Draguignan pour la Fête de la musique. Le combo marseillais y fait très bonne figure. Après ce concert et sous la pression du temps, ils doivent se trouver un nouveau nom durant l'été afin d'être fin prêt pour la promo faite par "Coriace". Dès lors, le groupe se renomme "hets" mais vu que cela signifie "hétéro" en anglais, il décide de remodeler le nom en eths.

Tout est enfin prêt: on a un groupe qui à la rage, la rage de vaincre, de composer et de jouer. La preuve est telle que, la même année, ils enregistrent une démo 2 titres grâce au cachet de leur premier concert. Le son laisse certes à désirer mais le ton est donné : "eths" n'est pas un simple groupe qui suit la vague de métal traditionnelle mais bien un groupe qui cherche, à juste titre, son originalité et qui séduit le public avec son "métal-hardcore noir". Il faut noter qu'ils étaient catalogués comme "hop-core" à la sortie de la démo par quelques critiques ce que les gens avaient du mal à comprendre lors des concerts =). Cela ne les affecte en rien. Et pour cause, "Toujours plus", tel pourrait être leur devise car ils nous apportent 7 nouveaux titres sous le nom d'"Autopsie", une démo qui reflète bien plus l'image du groupe c'est-à-dire une voix transcendante avec, ajouté à cela, un son bien lourd et une ambiance bien noire.
L'accueil qui est réservé à "Autospie" est tout bonnement surprenant surtout que le cd n'avait été enregistré "que" pour démarcher les salles.

Forts de leurs succès assez inattendu et voulant toujours se faire connaître, ils envoient leur disque à tous les webzines possibles, ce qui les a énormément aidés à se faire un petit nom.
N'en déplaise à certains ils tiennent le bon filon, partent en tournée et le bouche à oreilles se fait déjà ressentir.
La courte tournée vient à peine de se terminer que le groupe, toujours avide de jouer et de composer de nouveaux morceaux, se remet au boulot et nous apporte en septembre 2002 un nouvel Ep de six titres, "Samantha", produit par "Praxis" et "Coriace". A la base, la chanson "spasme" devait figurer sur le cd mais sous les conseils de leur manager "Musclor" ils changent le morceau et le remplacent par "encore" (version II) avec, en guest, K-Lee le chanteur de 3po2.

"Samantha", encore plus noir qu' "Autopsie" est certainement le signe avant coureur d'une reconnaissance plus que nationale.
En effet, ils partent en tournée et là, les salles se remplissent de plus en plus, les critiques sont élogieuses, le public grandit, tout commence à se concrétiser pour les marseillais et c'est tant mieux!!! En effet, c'est le moins que l'on puisse dire, 2003 est l'année où le groupe prend de plus en plus d'ampleur, notamment par une présence accrue dans la presse métal, passage dans une émission télé et quelques chansons figurent également sur bon nombre de sampleurs.

Être dans les magasines, ok c'est une chose, mais faut-il encore confirmer en live. C'est chose faite, faire de la scène permet au groupe d'acquérir de plus en plus d'expérience, un style bien à eux ressort. Tout le monde est unanime eths en concert ça dépote.
Après pas moins de 200 concerts, le groupe s'est forgé une réputation sur scène et non des moindres à savoir qu'il est cité pour son énergie des plus folles et ses prestations qui touchent là où il faut. Il n'est donc pas étonnant de voir les concerts afficher vite complets. La renommée du groupe s'accroît, les gens en veulent plus et attendent le premier "vrai" album du groupe.

C'est donc tout naturellement, une fois la tournée "Samantha" terminée, que les marseillais se mettent à travailler de nouveaux morceaux.
Une maquette 6 titres voit le jour durant l'été 2003, sur la côté d'Azur, à St Aygulf, au Sin Hell studio. Ces 6 titres (Crucifère, Détruis-moi, Septum Lucidum, Lemniscate, Je vous hais et Elle s'endort) serviront à démarcher les différents labels. Une maison de disque propose une offre moyennant quelques conditions mais le groupe, ne voulant pas perdre son identité, préfère attendre que l'on veuille les signer pour la musique qu'ils font. C'est ainsi qu'en mars 2004, année de la reconnaissance d'un travail assidu, qu'eths rejoint l'équipe de Sriracha Sauce.

Tout est désormais paré pour avoir une digne suite de "Samantha". Le design de la pochette et du livret est confié à l'équipe Oxomfx, amis de longue date. Le disque est prévu pour octobre, dès lors, eths veut composer plus de morceaux et décide de s'arrêter à 12 titres afin de les peaufiner le plus possible et ainsi donner le meilleur rendu qui soit. L'album, intitulé Sôma, sera enregistré en deux étapes : la basse et la batterie au Studio "Update" à Salernes avec Serge Begnis aux commandes, le reste se fait dans les studios de Sriracha dans la banlieue parisienne. L'enregistrement terminé, c'est Fred & Pendule (Watcha) qui s'occupent du mixage et Jean-Pierre Bouquet se charge du mastering final de Sôma.

Tout s'enchaîne à une vitesse folle pour eths : les interviews se suivent, les chroniques de Sôma affluent et sont, pour ainsi dire, toutes élogieuses sans oublier la couverture du Rocksound du mois d'octobre. Chose incroyable et jamais vue auparavant pour un groupe qui sort son premier cd. Mais cela n'est pas dû au hasard, loin de là, c'est le fruit d'un travail acharné et d'une reconnaissance plus que méritée pour ce groupe qui a quand même une expérience et une existence de 5 années déjà.

Désormais, eths ne cesse de répéter pour se préparer à la très grosse tournée qui les attend. En effet, le groupe débutera avec le Sriracha Tour aux côtés entre autres de Lofofora et Babylon Pression pour continuer une longue tournée à travers toute la France sans oublier la Belgique et la Suisse. Quel beau défit pour le quintet de faire encore mieux que les précédentes tournées.
Les gens ne s'en inquiètent pas connaissant le soucis du détail d'eths pour surprendre et enfoncer le clou une fois pour toute.

Il ne leur reste plus qu'à confirmer que l'excellente année 2003 n'était que le début d'une longue histoire pour ce groupe plus que prometteur et quoi qu'on en dise "eths" est bien encré dans nos têtes et est là pour durer...

Site officiel==>
http://www.eths.net/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sk8boarding01.skyblog.com
Cyb3r
Timide


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Eths   Lun 16 Jan à 13:12

Groupe d'un style incroyablement développé.
Une expréssion hors du commun.
Très bon groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eths
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eths lofofora watcha
» ETHS au grillen
» ETHS Ankaa (2016)
» Les bombes du metal
» ETHS le samedi 8 mars au rockstore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark-rock :: Musique :: Métal-
Sauter vers: